Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Histoire de La Copa del Rey : Partie III de 1910 à 1912 ; les années de troubles

 

Club Deportivo de Sala Calvet en 1910 (Futur RCD La Coruña)

 

La Copa del Rey de 1910

Jusqu'à l'édition de 1909de l'organisation de la Copa del Rey était organisé conjointement par Madrid CF et la Federacion de Football de Madrid. De se fait, toutes les éditions ont eu lieu dans la capitale de l'Espagne. Cela a suscité des protestations de certaines équipes dans la périphérie, qui a considéré que l'équipement madrilène (en particulier Madrid FC) ont été favorisés par ce fait.

 

En janvier 1909, neuf clubs Madrid CF, Vigo Sporting, Club-Deportivo de Sala Calvet (La Corogne), Carthagène, Circulo Industrial y de Sport de Avalés, Bilbao FC, Recreativo-Club Huelva, Sociedad Gimnastica Española et Club Español de Madrid ont fondé le prédécesseur du RFEF, qui est la Federacion Española de Clubes de Futbol (FECF), qui doit à présent gérer l'organisation de La Copa del Rey.

 

Mais San Sebastian en qualité du tenant de la Copa affirme de pouvoir organiser l'édition de 1910 dans sa ville ; mais la majorité des clubs de la FECF, s'opposèrent à cette demande, préférant que le tournois à lieu à Madrid. S'en suivit une dispute amère entre Club Ciclista de San Sebastian et la FECF. Le FECF avait un article dans sa charte qui conférait exclusivement de l'organisation du Championnat (La Copa del Rey désignait le Champion d'Espagne de ces années-là), alors le Club Ciclista n'avait pas d'autre choix que de créer une autre compétition l'Union Española de Clubes de Futbol (UECF), et eu le soutien de onze clubs qui n'avaient point rejoint la FECF, mais la plus tard. Enfin deux membres de la FECF décidèrent de se rendre à San Sebastian, l'un d'eux n'était autre que Athletic Club de Bilbao, qui avait toujours défendu la pétition faite par San Sebastian : les phases finales devaient se jouer dans le Stade du gagnant précédent. L'autre club était à la surprise générale le Madrid CF. Dans ce cas, ce fut la décision influente de José Berraondo, un des vice-présidents du club, qui vivait à San Sebastian ; d'une manière ou autre, le Madrid CF n'a pas pu se qualifier pour La Copa et le club avait du mal à survivre (certains de ses joueurs, qu'ils ont utilisés dans le tournois, étaient des joueurs du Gimnastica).

 

Du coup, il y eu deux Coupes cette année-là ; une officiel : La Copa FECF, et l'autre non officiel : La Copa UECF. Cette même situation se répétera en 1913.

 

La Copa Federacion Española des Clubes de Futbol (Copa del Rey) :

Après le forfait de certain de ses membres, trois clubs participent à édition de 1910 : le finaliste de l'année précédente le Español de Madrid FC, les Catalans du FC de Barcelona et les Galiciens du Club-Deportivo Sala Calvet (La Coruña). La Copa se joue en une triangulaire de trois journée du 23 au 26 Mai 1910, et toutes les rencontres eurent lieu au Estadio de Tiro de Pichon à Madrid. La première journée eu lieu le 23, et le finaliste de 1909 Español FC de Madrid s'impose facilement face au Galiciens du Club-Deportivo de Sala Calvet (3-0). Le lendemain (24) les Catalans du FC Barcelona eurent aucune difficulté de battre les Galegos de La Coruña (5-0).

 

La dernière rencontre fut finalement une Finale entre les Madrilènes et les Barcelonais, qui se joua le 26, et les Catalans s'imposèrent par 3 buts à 2. Dès le début de la rencontre, les Madrilènes ont surprit par deux fois les Blaugranas du FCB, en inscrivant deux buts dans la première période, et ont tenu le score jusqu'à la mi-temps. Cependant, la réaction des Blaugranas en seconde période fut impressionnante. En l'espace de minutes minutes Charles Wallace (58e) et Carlos Comamala (70e), remontèrent le score (2-2) et dans la dernière minute de la partie José Rodriguez marqua le but de la victoire. Le FC Barcelona remportait ainsi sa première Copa del Rey de sa longue histoire.

 

Résultats :

Ière journée, le 23/5/1910 : Español FC vs CD de Sala Calvet 3-0

IIe journée, le 24/5/1910 : FC Barcelona vs CD de Sala Calvet 5-0

IIIe journée, le 26/5/1910 : FC Barcelona vs Española FC Madrid 3-2

 

Feuille du match de la ''Finale''

Le 26 Mai 1910 au Estadio Tiro de Pichon à Madrid

FC de Barcelona vs Español FC de Madrid 3-2 (0-2)

Buts : Buylla (5e et 12e) pour Español FC ; C. Wallace (58e), C. Comamala (70e) et Rodriguez (89e) pour FC Barcelona.

Arbitre : Lemmel de Estadio FC

Spectateurs : inconnu

FC Barcelona : Sola ; Paco Bru et Manuel Amechzurra ; Arsenio Comamala, E. Peris, et Grau ; Percy Wallace, Charles Wallace (cap) Carlos Comamala, José Rodriguez et Roman Forns (photo du haut)

Español FC Madrid : Garcia ; F. Alvarez et S. Navarro ; José Giralt, Heredia et Manuel Yarza ; Gregorio, Vicente Alvarez Buylla, Antonio Sanchez Neyra, Morales et Armando Giralt.

 

La Copa de la Union Española de Clubes de Futbol (non officielle)

Photo de gauche: Vasconia-Madrid

 

Fait intéressant, le Club Ciclista San Sebastian, instigateur du tournois, le club n'a pas participé en tant que tel. Après avoir remporté la Copa en 1909, les joueurs du Club Ciclista ont décidés de se séparer et fondée définitivement le 7 Septembre 1909 le Sociedad de San Sebastian de Foot-Ball (le futur Real Sociedad de San Sebastian), qui avait été mis en sommeil avant le début de la Copa del Rey, faute de licence. Selon les lois qui existaient de la Copa del Rey de l'époque, le Sociedad n'était pas assez vieux pour participer au Tournois en 1910, et comme l 'année suivante, le club joua sous la licence du Vasconia Sporting Club. Et encore le Vasconia SC dû passer par un tour préliminaire d'avant-coupe contre Sporting-Club de Irun (2-1), afin de désigner le représentant du Guipuzcoa.

 

La Copa de UECF se déroula sur trois jours du 19 au 21 Mars 1910, sur le Estadio de Ondarreta de San Sebastian, où seulement trois clubs participèrent : Outre le Vasconia SC, il y avait Athletic Club de Bilbao et Madrid CF. La première journée eu lieu le 19 mars, entre Athletic Club de Bilbao et Madrid CF, et les Basques l'emportèrent (2-1). Le lendemain, lors de la seconde journée eu lieu le match décisif de la Copa, les Basques rencontrent le Vasconia SC, et en cas de victoire, ils remporteraient la Copa. Finalement Athletic Club gagne le match, sur l'unique but de la rencontre à la 56e minute de jeu, et fut inscrit par Iza , et remporta la Copa UECF avant même la dernière journée. La troisième rencontre (le 21) avait pour enjeu qui de Vasconia SC et Madrid CF finirait second, et c'est San Sebastian qui gagna (2-0).

 

La feuille du Match décisif entre Bilbao et San Sebastian :

Le 20 Mars 1910 au Estadio Ondarreta à San Sebastian

Athletic Club Bilbao vs Vasconia Sporting-Club 1-0 (0-0)

But : Remigio Iza (56e) pour Bilbao

Arbitre : Lavat

Spectateurs : inconnu

AC de Bilbao : Luis Astorquia ; Juan Arzuaga et José Maria Amann ; José Maria Belausteguigoitia dit Belauste (cap), Camaron et Graham ; Luis Hurtado, Remigio Iza, Burns, Martyn Veitch et Luis Iceta.(photo du haut)

Vasconia SC : Pedro Bea ; Poto et Alfonso Sena ; José Angel Berraondo, Bonifacio Echeverria et Goitisolo ; Eusebio Leturia, C.F. Simmons, G. MacGuinness, Mariano Lacort et Saures (photo du bas Sociedad San SeBastian de Futbol, qui joua sous la licence du Vasconia SC)

 

 

 

Copa del Rey 1911

Estadio de la Jolaseta

 

La Copa del Rey de 1911 est la neuvième édition. Le tournois cette année a été joué pour la première fois au Estadio de Jolaseta, situé dans le quartier de Neguri à Getxo (près de Bilbao au Pays Basque) entre le 9 et 15 Avril et a été remportée une nouvelle fois par Athletic Club de Bilbao, qui en est à son quatrième trophée.

 

Pour mettre fin au schisme de l'édition précédente qui a conduit à la tenue de deux Championnats (rappelle que la Copa del Rey, attribue aussi le titre de Champion d'Espagne), la Federacion Española des Clubes de Futbol (FECF) a acceptée que le tournois de la Copa del Rey sera jouée pour la première fois à Vizcaya. Ainsi, elle satisfait les demandes des équipes dissidentes, qui ont affirmées que le tournois ne sera pas toujours tenu à Madrid, et qui a été organisé dans la ville du gagnant de l'édition précédente. Depuis AC de Bilbao a remporté la Copa des équipes non-fédératives (UECF), la Federacion a décidée d'organiser de la Copa del Rey au Estadio Jolaseta, le stade que Athletic Club de Bilbao avait dans la Ville de Gexto Vizcaya. Cela a permis d’arrêter le schisme et a permis la présence de AC de Bilbao et du Sociedad San Sebastian de Foot-Ball (futur Real Sociedad) dans le tournois organisé par FECF. Grand absent pour cette édition : le Madrid CF.

 

Cependant ce tournois sera né sous une mauvaise étoile. Les incidents ont commencés par la participation de joueurs étrangers, qui comme AC de Bilbao en avait deux qui sembler être étrangers : Aguirre et Barakaldo. Après une enquête pertinente, il s’avère que deux joueurs, étaient autre que les Harrison et Rous sujets Britanniques, et qu'ils ne parlaient points un mot de Castillan, et furent exclut du tournois. Paradoxalement quatre autres étrangers AC de Bilbao (Veitch et Smith Ybarra, Le Sloop et Martin), jouèrent pour le match AC Bilbao vs Fortuna de Vigo, le Sociedad de San Sebastian menace de se retiré du tournois, menant une fronde avec les autres équipes, avec possibilité de continuer le tournois à Irun, si c'est joueurs d'origine Britannique ne sont pas exclus, et demande encore a ce que le match Bilbao-Vigo soit rejouer, AC Bilbao accepte de retiré les Le Sloop et Martin, mais obtient gain de causse pour Veitch qui vivait depuis six mois en Espagne et quant à Alejandro Smith Ybarra qui avaient des origines espagnoles depuis plusieurs générations, mais refusa de rejouer son match contre Vigo, ce qui a produit un malaise générale dans les autres équipes et un sentiment d'injustice qui a dégénéré des incidents et des retraits de trois équipes de la compétition : le Club-Deportivo de Sala Calvet (La Coruña), l'Academia Ingenieros de Guadalajara et le meneur de la fronde San Sebastian.

 

La compétition :

 

Elle commence par un tour préliminaire le 9 Avril 1911 avec deux rencontres qui opposa l'autre club de la ville hôte, Bilbao FC qui sorti de la compétition Academia de Artilleria de Ségovia (2-1) et l'autre c'est le fameux AC Bilbao vs RC Fortuna de Vigo (2-0).

 

le lendemain c'est les quarts de finale, le 10 avril, l'Academia de Infanteria de Toledo est conquise par le CD Española de Barcelona par un convaincant de six à zéro. Et l'Academia Caballeria de Valladolid qui s'impose contre Sabadell FC (1-0), l'Academia Caballeria est la seule équipe militaire à ce qualifier en quarts.

 

Le 11 avril, aucun matchs ne fut jouer, c'est la Fronde de San Sebastian, écrit ci-dessus.

 

Le 12 avril, c'est la reprise des quarts de finale, avec le FC Barcelona contre Sociedad Gimnastica Española de Madrid (4-0), et nouvelle polémique dans le tournois ; SCE Madrid a contesté la partie, par un mauvais alignement du gardien René du FC Barcelone pour être Français et ne pas être depuis six mois en Espagne, sur le même problème de joueur étranger ; la FECF se réunit d'urgence dans la nuit, donne gain de cause, et demande au FC Barcelona de rejouer le match, en citant le cas de AC Bilbao, et a été disqualifié, de sorte que SGE de Madrid se retrouve qualifier pour les demi-finales. Vexé le FC Barcelone fit appel le 13, mais rien ne fit que la Federacion revienne sur sa décision, et Barcelone retourne en Catalogne. Et cette même nuit la FECF entérine le résultat de Bilbao-Vigo (2-0), pour Vigo, il était déjà retourner en Galice, bien avant la décision d'appel de Bilbao.

 

Le dernier quarts de finale a lieu le 12, entre les deux clubs de Bilbao, et « l'ogre » du AC Bilbao mangea le « Petit Poucet » du Bilbao FC (4-1).

Fútbol. Club de Bilbao en abril de 1911. De izquierda a derecha, de pie: Pascual Manzaga, Enrique Cawell, Ramón Hurtado, Marul Starmmans, Esteban Eguía y Jesús Cortina; sentados: Adrián Ochandiano, Sabino Laca, Eduardo Pattinson, Rafael Moreno y Antonio Gutiérrez

 

Les demi-finales se déroule le 14 Avril, mais avec de nouveaux problèmes : la première demi-finale se joua entre les Basques de AC Bilbao et la Sociedad Gimnastica Española de Madrid, mais le match n'est pas aller au bout, car la mi-temps, les Gymnastes jetèrent l'éponge pour les raisons suivantes : remis en cause l'arbitrage qui jugèrent trop en faveur des Basques, et le jeu extrêmement dur employer par AC Bilbao. Le score était de 2 à 0 à la mi-temps. Ce score sera entériné par la FECF.

 

Academia Caballeria de Valladolid, club de l'Armée en 1911

 

 L'autre demi-finale entre le Club-Deportivo Español de Barcelona et les Militaires de l'Academia Caballeria de Valladolid, pour raison qu'ils devaient rentrés en urgence dans le caserne. Dommage que les militaires ont décidés d'abandonner, et qui sait si l'armée n'aurait pas pu gagner la Copa del Rey.

 

Le samedi 15 Avril 1911, la finale est tenu, sans attendre le dimanche, qui devait ce jouer ce jour-là, à causse ses abandons qui se sont produit depuis l'ouverture du tournois. Il eu des rumeurs que le club Catalan de CD Española de Barcelona allait se retirer, alors une immense foule se précipitât à l'Hôtel Arana, ou séjourné les Catalans, et les forcèrent à se rendre au stade.

 

Photo de gauche: le Capitaine de AC Bilbao José Maria Belausteguigoita dit Belauste

 

La finale pu se jouer, et les Basques AC de Bilbao remporte la finale (3-1) avec des buts Veitch, Belaunde et Gernika, tandis que Neira marqua pour les Catalans en seconde mi-temps, et le jeu fut arbitré par un Anglais de Londres : Mr Martyr. A la fin de la rencontre, les joueurs Catalans manifestèrent, en se portant mutuellement sur leurs épaules à tour de rôles, pour contester le déroulement de la finale.

Les résultats :

Feuille de match de la Finale :

Samedi 15 Avril 1911 au Estadio Jolaseta à Gexto Bilbao

Athletic Club de Bilbao 3 Club-Deportivo Española de Barcelona 1 (2-0)

Buts : Veitch (1er m-t), Belaunde (1er m-t) et Gernika (2e m-t) pour Bilbao ; et Neira (2e m-t) pour Barcelona.

Arbitre : Martyr (Anglais de Londres)

Spectateurs : inconnu

AC de Bilbao : Luis Astorquia ; Juan Arzuega et Roque Allende ; Remigio Iza, José Maria Belausteguigoitia dit Belauste (cap) et Perico Mandiola ; Luis Belaunde, Severino Zuazo, Manolo Gernika, Martyn Veitch et Alejandro Smith Ybarra

CD Española Barcelona : Pedro Gibert ; Alfredo Massana et Alvarez ; Heredia, Santiago Massana (cap) et P. Builla ; Barenys, Armando Giralt, Neira, Castillo et Emilio Sampere

 

 

Athletic Club de Bilbao Vainqueur de la Copa del Rey de 1911

 

Après la Copa :

 

Après le tournois, une terrible campagne de presse, en particulier de Bilbao et San Sebastian se produit. La FECF, décide d'annuler le Championnat, mais finalement la logique qui prévaut, La FECF décide de proclamer Champion le AC de Bilbao, avec un accord qui dit : « Est seul champion de la Federacion pour 1911 et délivre en possession finale de la Coupe de Sa majesté le Roi ».

 

La Copa 1912

 

Estadio Industrial du FC de Barcelona

 

Six équipes engager : Foot-Ball Club de Barcelona et España Foot-Ball Club de Barcelona pour la Catalogne, Sociedad Gimnastica Española de Madrid, pour la Ville de Madrid, Irun Sporting-Club, Athletic Club de Bilbao pour le Pays Basque et Academia Infanteria de Toledo pour l'armée.

 

En conséquence des accords de 1910, suite au schisme qui a conduit deux de Copa de España ; le compromis était que Vizcaya organise la Copa del rey en 1911 et FC Barcelona en 1912 et dans le respect des règles de la FECF.

photo de gauche : Eugenio Angoso Rojas, capitaine du Irun SC en 1912

 

Et le Foot-Ball Club de Barcelona organisa la Copa del Rey de 1912, dans son Estadio Industrial, et ce fut la première fois que la Copa de déroulait dans la capitale de la Catalogne. L'autre club de Barcelona ; le CD Español de Barcelona Champion de Catalogne 1912 refusa de participer en raison de mauvaise relation avec son voisin le FC de Barcelona, et España FC de Barcelona terminant troisième dudit Championnat le remplace. Puis il eu la défection peu de temps avant le début du tournois de AC de Bilbao et le club de l'Armée se retirent, pour ce dernier certains clubs Espagnols, il n'était pas légalement constitué et affilé à la Federacion.

 

Le scandale de l'édition de 1911, où plusieurs clubs ont contestés les droits des joueurs étrangers, n'ayant moins deux ans de résidence en Espagne était encore vif à sujet de caution. Du coup le FC Barcelona qui était caractérisé par ses nombreux étrangers dans son effectifs, le modifia à 100 pour cent. Le tournois a eu une participation faible cette année, mais il n'a point eu de problème. Il se déroula du 31 Mars au 7 Avril 1912.

 

Les Demi-Finales :

La première eu lieu le 31 mars, entre les deux clubs Barcelonais ; et le FC de Barcelona n'a pas eu de problème pour vaincre son voisin du FC España sur un score convaincant (3-0) avec des buts de Massana, Rodriguez et Estévez. Arbitre;Kindelan

FC Barcelona : René ; Irizar et Amechazurra ; Berdié, Massana, et Peris ; Forns ; Estévez, Rodriguez, Morales, et F. Armet

España FC Barcelona : Collet ; Reguera et Mariné ; Prats, Casselas, et Ponsa ; Puig, Salvo, Bau, Baro et Olivé.

 

Le lendemain, le 1er avril se fut la seconde demi-finale entre Irun Sporting-Club et les Madrilènes du Sociedad Gimnastica Española, et la victoire revient au club de la capitale d'Espagne (2-1).

A noter que les deux parties se sont passés sans aucune altercation, contrairement de celle de 1911.

Sociedad Gimnastica Española de Madrid, finaliste de la Copa del Rey de 1912

 

Dans un premier temps la Finale devait se jouer le 3 avril, mais le Gouverneur de Barcelone a mis son veto pour qu'elle soit repousser au 7, parce que la date du 3 coïncidé avec les célébrations du mercredi Saint. Au souhait du gouverneur, la finale eu lieu le 7 avril 1912 au Estadio Industrial. La finale fut remporté par le FC de Barcelona, qui n'eurent pas de problème pour s’imposaient, en marquant deux buts dans chacune des mi-temps par Rodriguez et Massana. Les Blaugranas remportait sa seconde Copa del Rey, après celle de 1910.

 

Feuille du match de la Finale :

7 Avril 1912 au Estadio Industrial de Barcelona

Foot-Ball Club Barcelona vs Sociedad Gimnastica Española de Madrid 2-0 (1-0)

Buts : Massana (1er m-t) et Rodriguez (2e m-t)

Arbitre: Hamilton

Spectateurs : inconnu

FC Barcelona : Luis René ; Irizar et Manuel Amechazurra ; Berdié, Alfredo Massana et Enrique Peris ; Romans Forns, Estévez, José Rodriguez, A. Morales et Francisco Armet.

Sociedad Gimnastica Española de Madrid : Pola ; Rock, et Carruana ; Francisco Baonza, José Manuel Kindelan et Montoto ; Espinosa, Eulogio Uribarri, Ricardo Uribarri, F. Guzman et Apolinario Rodriguez

Football Club de Barcelona Vainqueur de la Copa del Rey de 1912

                                                                                      A suivre...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :